Le Ciré Jaune : l’agence créative avec Claudy Robin

Le Ciré Jaune : l’agence créative avec Claudy Robin

Après iAdvize et nos experts Analytics (Maxime et Pierre), c’est au tour de l’agence « Le Ciré Jaune » de passer sous le feu des projecteurs du 144.

Originaire de Lorient, Le Ciré Jaune est une agence de conseils en marketing et en communication. Elle s’est installée à Nantes en octobre 2016, place Graslin.

1) Bonjour Claudy, vous venez d’ouvrir une agence à Nantes après Lorient, pourquoi ce choix ?

Claudy Robin - Le Ciré JauneLe projet est à l’initiative de Philippe Orst, fondateur du Ciré jaune en 2003 à Lorient. L’agence avait quelques habitudes nantaises à travers la gestion de 4-5 budgets marketing et communication. Philippe souhaitait réinventer le Ciré jaune et sortir des process datant d’avant internet. Il a donc travaillé à développer un modèle agile où les Y (génération Start-up et digitale) avaient toute leur place.

Nantes par son dynamisme économique et l’effervescence induite, sonnait comme une évidence. Et puis Nantes, comme Lorient c’est le jeu de passe visant à progresser en équipe tout en évitant les duels et les coups.

2) Qui est Le Ciré Jaune et quel est ton rôle dans cette agence ?

Le Ciré jaune est une entreprise de service et attaché à cette notion. Elle intervient auprès des organisations sur les sujets marketing et communication, avec l’approche d’un architecte/maître d’œuvre. Le Ciré jaune à la nantaise est dans un mode particulier car nous avons tous à la fois des expertises complémentaires et un rôle d’actionnaire.

En tant qu’associée (@claudyrobin), mon rôle au sein du Ciré Jaune est principalement de simplifier nos process (clients, internes, partenaires). Nous vivons dans un monde où souvent tout est compliqué, et où simplifier est complexe.

Simplifier est la façon la plus sophistiquée et la plus agréable de travailler.

3) Qu’est ce qui vous différencie des autres agences de communication ?

Nous croyons en l’intelligence collective et avons choisis de recentrer le métier autour de sa valeur principale : le conseil, l’accompagnement en mode projet et le développement d’idées créatives.

Ainsi, concentrés sur la partie stratégique des problématiques marketing et communication de nos clients, nous n’allons pas chercher des réponses dans « l’armoire à réponses » de l’agence, mais travaillons de concert avec des partenaires-experts. Ce réseau créé sur des valeurs de bienveillance et d’optimisme, s’étoffe de jours en jours dans le respect de tous.

4) D’un point de vue management, est-il facile de créer un bel esprit d’équipe au sein d’une nouvelle agence ?

C’est plus simple quand l’intérêt collectif est identique pour tous. C’est notre force, celle d’une quête commune qui oscille entre « être performants » et « prendre le temps de bien faire les choses » autour de nos valeurs.

5) Quelle politique de recrutement avez-vous mis en place ? Vous recherchez des profils particuliers ?

Notre politique de recrutement s’inscrit dans une logique où nous considérons que le salariat est trop marqué 20e siècle. Au-delà de la provocation, nous pensons principalement à développer le potentiel de nos partenaires en les faisant intervenir sur des problématiques avec lesquelles ils sont à l’aise.

Le champs des possibles est très grand car nous avons besoin autant de consultants hyper spécialisés que d’infographistes talentueux ou encore de développeurs pointus.

6) Dernière question : à quoi ressemble une journée chez Le Ciré Jaune ?

Comme chez tout le monde, elle commence par un bon café et l’intérêt porté à chacun. Le « Salut, ça va ? » qui n’attend pas de réponse, ce n’est pas chez nous. Nos locaux sont d’ailleurs plus proches d’un lieu de vie où l’on travaille que du lieu de travail où l’on essaye de vivre ou parfois survivre.

L’état d’esprit est majeur, notre quotidien positif !

Catégories de l’article : L'histoire des p'tits LU,
D’autres articles sur le blog parlent de : TPE / PME,