L’entrepreneuriat sur le marché du recrutement

L’entrepreneuriat sur le marché du recrutement

Le monde du recrutement est en pleine transformation depuis plusieurs années, avec de nouvelles tendances et de nouvelles attentes, aussi bien du côté des candidats que de celui des recruteurs : rapidité et fluidité de mise en relation, marque employeur, simplicité pour candidater, cooptation, recrutement vidéo… ProvideUP nous fait part de son parcours et de son regard sur ce marché en plein boom !

Être à l’écoute : une attitude prioritaire

ProvideUP, start-up lancée en 2015 par Alexis et Florent Blanvillain, s’est donné pour défi de révolutionner le recrutement en ligne, avec comme challenge de proposer une expérience simplifiée pour les recruteurs et les candidats : “Ce que nous cherchons, c’est surtout un accès simple pour fluidifier les échanges entre les deux partis. Nous voulons faire comprendre aux recruteurs qu’ils peuvent déléguer une étape de leur processus de recrutement tout en gagnant en efficacité”.

On retrouve sur la plateforme, qui accompagne les entreprises dans leur recrutement, tous les types de contrats possibles : CDI, CDD, stages, alternances ou missions freelances. Il faut savoir que ça n’a pas toujours été le cas : “Au départ, nous étions centrés sur les freelances, et puis une demande croissante sur la possibilité d’avoir d’autres profils nous a fait évolué ! Etre à l’écoute de nos clients a été essentiel pour évoluer et répondre à leurs besoins”.

Leur marché est alors élargi à tous les profils, où la concurrence se démultiplie : “Il faut savoir évoluer rapidement sans se précipiter. Il faut aussi savoir trouver son positionnement et surtout le renforcer. Le marché de l’intermédiation dans le monde du travail est de plus en plus concurrentiel et se diversifie chaque jour. Des acteurs émergent avec des concepts nouveaux”.

travailler-plus-dur

Un marché en évolution permanente

Le marché du recrutement regroupe des acteurs très différents, avec de plus en plus de plateformes particulières. Il faut dire que le service d’intermédiation est attractif pour les deux partis de l’échange : candidats et recruteurs. Le premier y voit une manière de gagner du temps dans ses recherches, en se focalisant sur une seule plateforme, tandis que le second s’y retrouve dans l’efficacité de sélection. Reste que des startupers apportent une nouvelle donne : l’originalité.

Parmis ces start-up, on retrouve celles qui mettent le cap sur la vidéo. Easy Recrue ou VisioTalent mettent les candidats face caméra pour qu’ils parlent d’eux. C’est un moyen pour les recruteurs de mieux comprendre à qui ils ont affaire, en repérant les tics de langage, les intonations ou bien la posture. Des entrepreneurs originaux ont aussi décidé de mettre en concurrence les candidats pour une sélection naturelle. Coxibiz propose par exemple de défier les candidats dans le cadre de mises en situation, où ils doivent remplir des missions en lien avec celles proposées par le recruteur. Une façon dynamique d’effectuer des tests tout en gagnant du temps.

Catégories de l’article : Entrepreneuriat,
D’autres articles sur le blog parlent de : Freelance / indépendant, Startup, TPE / PME,