Le coworking à le vent en poupe

Né en 2005 à San Francisco, le principe du coworking est directement lié à l’essor du numérique et à l’accroissement du nombre de travailleurs indépendants. En offrant la possibilité aux freelances de gagner en mobilité et en efficacité, le coworking n’a eu aucune difficulté à convaincre. Exit la rigide organisation pyramidale dans laquelle chaque travailleur se voit contraint de rester à son poste de travail, place au partage des compétences, à la synergie des savoirs, à la souplesse et à la convivialité !

Il n’aura fallu attendre que deux ans pour que l’exemple américain inspire les Français. Le premier espace de coworking de France voit en effet le jour en 2007 à Marseille. Qu’en est-il de la situation, une décennie après la naissance du coworking ?

L’essor considérable du coworking dans le monde

Une récente étude, dévoilée par Deskmag et Social Work Places, est particulièrement révélatrice de l’ampleur du phénomène. Alors qu’en 2007, on ne comptait guère que 75 espaces dédiés au coworking dans le monde, on en recensait environ 7 800 en 2015. Et ce n’est pas tout, puisque, selon les pronostics, la barre des 10 000 espaces de coworking devrait aisément être franchie dès la fin de l’année 2016 !

Le nombre de coworkers est pour sa part passé de 43 000 personnes en 2011, à 510 000 en 2015. Une progression rapide et particulièrement éloquente quant à l’engouement suscité par cette alternative à l’organisation traditionnelle du travail en entreprise.

On apprend en outre que la plupart des professionnels séduits par cet environnement de travail atypique viennent y chercher le contact humain qui manque parfois à leur quotidien d’indépendant, de l’inspiration et de l’aide pour faire progresser leurs projets, mais aussi des collaborateurs qui partagent leur vision.

Un succès indéniable en France

Évidemment, la France n’échappe pas au phénomène avec environ 900 tiers-lieux recensés sur tout le territoire, dont 400 spécifiquement dédiés au coworking. Après New York et Barcelone, Paris est par ailleurs la ville qui propose le plus grand nombre de bureaux partagés dans le monde. Sans surprise, l’Île-de-France arrive en tête des régions comptant le plus de tiers-lieux, plus de 300, suivie par l’Auvergne-Rhône-Alpes et la région PACA.

Le coworking : très populaire en France !

Le coworking connaît un bel essor depuis quelques années en France

Bien plus qu’une simple mode éphémère, le coworking est un authentique phénomène sociétal qui ne devrait pas s’essouffler de sitôt. Dans les prochaines années, on devrait au contraire assister à un accroissement considérable du nombre de coworkers étant donné la progression du travail nomade et de l’économie collaborative.

Les entreprises semblent elles-mêmes avoir compris l’intérêt de ces nouvelles infrastructures puisqu’elles sont de plus en plus nombreuses à y envoyer leurs salariés. Ajoutons à cela le nombre important de bureaux et de locaux actuellement vacants qui pourront, à l’avenir, constituer autant d’espaces destinés au coworking !

Source : Les chiffres du coworking en 2015-2016

Pour aller plus loin :